www.lovale.fr
Accueil > Plats à livrer > boucherie à nice

boucherie à nice

La maseleria Boucherie artisanale, de pere en fils 45 ans d'experiences en boucheroie  nice

venez degustez dans notre boucherie  nice de la viandes de qualités, achetez dans des abatoirs de qualités regionales.

De la piemontaise, et de toutes provenance.

   La race
Le Piémontais est issu du croisement naturel entre les Aurochs, qui peuplaient la région du Piémont au nord-est de l'Italie, et les Zébus, originaires du Pakistan. Ces derniers ont immigré vers cette région il y a environ 25 000 ans.
En 1887, les Italiens entamèrent une sélection génétique qui permit l'atteinte des caractéristiques exceptionnelles que nous connaissons aujourd'hui.
Au Canada, le premier sujet de cette race a été introduit en Saskatchewan en 1980, puis au Québec en 1988.
La race bovine piémontaise est une race de boucherie de taille moyenne qui a la capacité de bien transformer les fourrages en viande avec un rendement carcasse élevé.
La caractéristique particulière de la race piémontaise est l'hypertrophie musculaire, mieux connue sous facteur double muscle. Le facteur double muscle est apparu au début du siècle dernier et s'est répandu progressivement dans la race au point où tous les animaux de la race possèdent cette caractéristique.
Les vaches sont de grosseur moyenne (550-600 kg). À la naissance, les veaux pèsent en moyenne 40 à 45 kg. Quand les conditions alimentaire et environnementale sont optimales, malgré sa taille, le gain de poids du bétail piémontais atteint 1.4 kg par jour entre le sevrage et l'abattage. L'indice de conversion alimentaire très élevé confère au Piémontais une efficacité d'alimentation qui est certainement supérieure à toute autre race de boucherie a nice.
Le pourcentage de rendement à l'abattage est très élevé, en moyenne 67-68% chez les veaux d'engraissement grâce à l'ossature extrêmement délicate et à une faible quantité de gras. La conformation de la carcasse est excellente.
Depuis quelques années, les recherches en génétique moléculaire ont permis de vérifier quel est le gène en question et quel type de mutation s'est produite. On a découvert que la mutation intéresse le gène du myostatin situé sur le chromosome 2 et que la mutation qui a eu lieu dans la race piémontaise est différente de celle des autres races.
La mutation cause une augmentation considérable des masses musculaires et par conséquent du pourcentage de rendement, grâce à une augmentation du nombre de fibres musculaires. En outre, elle cause une diminution de la quantité de gras intermusculaire et de tissu conjonctif, donnant la tendreté à la viande.

Contactez-nous

Réservez votre table

Contactez-nous :

  • Par téléphone : 04 93 80 31 65
  • Par email :

Nous écrire

Les champs indiqués par un asterisque (*) sont obligatoires